Rechercher

Avez-vous apprécié votre inventaire annuel ?

Les retailers ont le même rendez-vous chaque fin d'année : l'inventaire annuel, une tâche gigantesque et peu agréable. En effet, alors que la plupart d'entre nous profitent de cette période de fêtes pour prendre quelques jours de congé, d'autres ont dû passer les derniers jours de l'année enfermés entre les rayons, à compter les stocks.

Mais, êtes-vous sûr de pouvoir compter sur les données d'inventaire recueillies manuellement en décembre lorsque vous essayez d'honorer une commande passée en février ?

Le suivi des stocks par RFID présente des avantages considérables


Les détaillants sont tenus de compter leur inventaire au moins une fois par an, avant la fin de l'année fiscale. Cette tâche manuelle basée sur la collecte des codes à barres est fastidieuse, coûteuse, chronophage, et sujette aux erreurs humaines.

Et comme si cela ne suffisait pas, le maintien de la distance entre le personnel, les restrictions d'accès et autres mesures sanitaires actuellement de rigueur, rendent également l'organisation de l'inventaire plus difficile.

De plus, comme les données collectées lors de l'inventaire annuel deviennent rapidement obsolètes, les inexactitudes de stock continuent de croître au cours des mois suivants. Par conséquent, les magasins peuvent être confrontés à des ruptures de stock inattendues, et louper des ventes.


La meilleure solution pour y remédier reste de tracer les produits en temps réel, et de compter les stocks avec la technologie RFID, car :

  1. la RFID est facile

  2. La RFID est précise

  3. La RFID est en temps réel

  4. La RFID est au niveau de l'article

Il est en effet prouvé que l'inventaire avec la RFID est 10x plus rapide que la lecture des codes à barres. Finies les longues heures à comptabiliser chaque produit !! Et plus important encore, le suivi en temps réel de chaque produit permis grâce à la RFID offre une visibilité continue des stocks, de bout en bout.


Veiller à ce que l'expérience numérique soit véritablement "zéro friction".


Les clients d'aujourd'hui s'attendent à une expérience d'achat exceptionnelle en termes de disponibilité des marchandises, de services d'exécution et de rapidité de livraison.

De plus, depuis le début de la pandémie, les consommateurs effectuent plus que jamais leurs achats en ligne, obligeant les enseignes à connecter leurs données d'inventaires pour plus d'efficacité.

Dans ce contexte, Gartner (entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées) cite les principales tendances technologiques à prendre en compte :

  1. Interactions sans contact

  2. Exécution du traitement des commandes

  3. Optimisation algorithmique du réassort et du merchandising

  4. Optimisation des coûts

Sans surprise, tous ces points peuvent être pris en charge par la technologie RFID ! Cette technologie a plus que fait ses preuves ces dernières années et assure un suivi continu et facile des stocks, permettant un meilleur réapprovisionnement des produits, et une exécution des commandes plus efficace.

Parallèlement, la collecte de ces données offre la possibilité de développer de nouveaux services pour les consommateurs.


Surmonter les dysfonctionnements de la chaîne d'approvisionnement


Même si la fièvre acheteuse des consommateurs revient et que le commerce de détail reprend du poil de la bête, on peut tout de même constater que quelques grains de sable subsistent dans les engrenages des chaînes d'approvisionnement mondiales ces jours-ci.

De nombreuses livraisons sont retardées, voire annulées, et une forte pression découle de la hausse générale des prix des matières premières.


Une contre-mesure évidente pour ne pas perdre de ventes consiste à créer une meilleure visibilité des stocks, c'est à dire savoir quels sont les stocks dont vous disposez et où ils se trouvent à tout moment. Avec la RFID, il est même possible d'aller plus loin et de connecter vos différents silos d'inventaire, afin d'augmenter la gamme de produits disponibles.

Les délais de livraison diminuent ainsi, car les marchandises peuvent être expédiées à partir de plusieurs points proches du client.


Perspectives pour 2022


L'année dernière, j'ai déclaré " 2021 sera l'année du buffle, du vaccin et de la RFID ".

Est-ce que cela s'est avéré vrai ? Comment se présente l'année à venir ?


Tout d'abord, je dois dire que nous avons vu beaucoup de nouveaux projets RFID démarrer en une année, G-Star, Ganni, Tendam, ou Under Armour, pour n'en citer que quelques-uns.


Et, si nous regardons vers l'avenir, la tendance se poursuit. Les raisons pour lesquelles de plus en plus de détaillants s'intéressent à la RFID sont multiples, mais ils sont principalement motivés par la nécessité d'avoir une vision précise et en temps réel des stocks, dans l'optique de développer des services omnicanaux toujours plus poussés pour le consommateur.

Pour finir sur une note positive, les nombreux défis soulevés par la pandémie en cours ont fait avancer la transformation numérique du retail à des vitesses inconnues jusqu'alors.


Cette année, je termine donc mon article en affirmant que 2022 sera l'année de la numérisation, de la transformation et de l'excellence omnicanale !


 

Un article écrit par Tom Vieweger , chargé du développement de Nedap IdCloud