Rechercher

Pourquoi augmenter le stock disponible (vendable) sur tous les canaux ?

Aujourd'hui, les acheteurs font énormément de recherches en ligne pour vérifier si leurs produits sont "en stock", avant ou pendant leur achat. Ils choisissent la meilleure option de commande ou de retrait possible, qui leur donnera l'article souhaité au plus vite.

C'est pourquoi de plus en plus de magasins mettent en place des services tels que la "commande en magasin", pour augmenter le portfolio de produits accessibles sur demande.


La visibilité des stocks en temps réel est essentielle


Chez de nombreuses enseignes, les informations sur les stocks sont conservées dans des silos tels que l'ERP, le POS, le WMS, etc. Malheureusement, les informations sont souvent inexactes, surtout lorsqu'elles proviennent d'inventaires manuels effectués en magasin, sujets à des erreurs humaines ou à des vols. Il arrive aussi que les informations sur les stocks soient tout simplement obsolètes.


Par exemple, si un retailer collecte les informations de stock tous les soirs à partir de ses divers systèmes, cela ne représentera pas l'état réel du stock au moment où un client veut acheter 12h plus tard.


La visibilité des stocks en temps réel donne aux acheteurs un aperçu en ligne de la disponibilité des articles figurant sur leur liste de souhaits. Que cela soit géré à un niveau global où le site web indique aux consommateurs si un article est en stock, ou en affichant le nombre exact de produits disponibles : l'objectif pour les marques et les retailers omnicanaux est d'améliorer et de maximiser la gamme de produits disponibles.


La création d'une expérience d'achat positive peut se traduire par des acheteurs fidèles ou, mieux encore : des fans de la marque.

Les marques et les retailers peuvent partager un "stock collaboratif".


La plupart des services omnicanaux, comme la "commande en magasin" ou le "rayon sans fin", requièrent une chose : les magasins doivent pouvoir puiser dans des réserves supplémentaires de stock. Cela peut être à partir de l'entrepôt, du canal de commerce électronique, d'un autre magasin de la même chaîne de distribution, ou à partir du stock d'une marque connectée.


Si les retailers et les fournisseurs sont en mesure d'unifier et de partager leurs informations de stocks, ils peuvent - en collaboration - élargir la disponibilité des articles et répondre aux demandes des clients. À l'inverse, l'enseigne peut se connecter au stock de chaque magasin, et les utiliser comme centres de traitement locaux pour transmettre les commandes de la boutique en ligne vers les magasins les plus proches du client.


Lorsque les articles désirés sont à proximité du client, les commandes en ligne peuvent ainsi être retirées et livrées aux clients le jour même : cela crée une expérience d'achat très positive et contribue à fidéliser la clientèle.


Un bon assortiment et une meilleure disponibilité des produits avec un service sans faille résument le parcours parfait du client.


Élargir le stock vendable en ligne avec la RFID


Aujourd'hui, sans la RFID, les retailers savent que leurs informations de stocks ont de grandes chances d'être inexactes. C'est pourquoi ils fixent des seuils de stocks minimum dans leurs systèmes informatiques, pour être sûrs d'éviter la rupture de stock.


Par exemple, nous constatons très souvent que seuls les produits qui ont un minimum de trois articles en magasin seront mis en avant sur la plateforme e-commerce. Ce qui veut dire que les produits ayant deux articles ou moins en stock n'apparaîtront pas sur ce canal, et finiront probablement en promotion pour être vendus plus tard.

Pour de nombreux retailers, cela signifie que seulement 50 % ou moins de leur assortiment est présenté en ligne.


C'est là que la RFID intervient : si vous disposez d'un stock précis et que vous pouvez vous fier aux niveaux de stock, vous pouvez présenter l'ensemble de votre assortiment en ligne. Ainsi, le stock vendable augmentera.


Étude de cas


Ship-from-Store chez Outdoor Voices



Outdoor Voices, une marque américaine de vêtements de sport née du numérique, est un bon exemple de la façon dont on peut tirer parti du stock en magasin pour élargir le stock vendable en ligne. La plateforme e-commerce joue en effet un rôle crucial dans l'activité de l'enseigne : une exécution optimale des commandes est donc primordiale.


Avec le projet pilote RFID, Outdoor Voices a déjà pu constater une diminution considérable du nombre de ventes perdues en raison d'un stock inexact. Les commandes effectuées sur internet sont localisées et prélevées dans les rayons des magasins grâce aux lecteurs mobiles RFID, couplés à un logiciel de gestion des stocks basé sur la RFID.

Les commandes sont ensuite expédiées directement depuis le magasin, lorsqu'il n'est pas possible de les envoyer depuis le centre de distribution.


Parallèlement, Outdoor Voices a pu réduire les stocks de sécurité en magasin, puisqu'une visibilité totale des stocks lui a permis de réapprovisionner les étagères de manière efficace.


Outre les avantages pour leur parcours omnicanal, l'utilisation de la RFID permet à Outdoor Voices d'augmenter la disponibilité des produits et d'améliorer la disponibilité en rayon, ce qui s'est finalement traduit par un véritable moteur de croissance pour l'enseigne.